2

5 Conseils pour profiter des fêtes sans culpabilité

Les fêtes arrivent à grand pas... Il ne manque plus que quelques jours avant Noël ! Puis, on enchaîne avec le nouvel an ! 

Si pour certains les fêtes sont avant tout un moment de bonheur à partager avec ceux que l’on aime, pour d’autres, c’est aussi l’angoisse ! L’angoisse l’angoisse d’être confronté aux excès… l’angoisse de ne pas résister... l'angoisse de trop manger !

Je vous laisse ici 5 conseils pour profiter des fêtes sans culpabilité...

5 Conseils pour profiter des fêtes sans culpabilité - Sandra FM

1) Comment résister à toutes les tentations ?

J’ai plutôt envie de vous demander, pourquoi résister ? Se priver des bons petits plats devant vos yeux ne va qu’augmenter votre frustration ! Et vous le savez déjà, se frustrer ne fait que d'empirer l'envie de manger qui pourra déclencher un craquage.

Alors, faites-vous plaisir et mangez les choses dont vous avez envie ! La clé ici, n’est pas de résister, mais de savoir écouter votre corps et vous arrêter quand votre corps n’a plus faim. Pourquoi ne pas prendre des petites portions pour goûter à chaque chose ?

2) Je suis obligée de terminer mon assiette qui était bien trop pleine !

Si quelqu'un vous a servi une portion trop grande par rapport à votre faim, pourquoi devez-vous tout terminer ? Si à un certain moment, vous n'avez plus faim, pourquoi vous forcez-vous ?

Noël = plaisir, cela ne veut pas dire "se sentir rembourrer" au point de plus en pouvoir ! Vous pouvez toujours laisser ce qui est de trop.

Et si vous voulez éviter les commentaires de votre hôte, vous pouvez le/la féliciter en faisant plusieurs compliments pour montrer que vous avez fortement apprécié le plat. Vous pouvez dire que c’était très bon et que vous n’avez plus faim, ou encore que vous gardez un petit espace pour le dessert !

C'est quand même plus sympa de savourer chaque aliment et de l'apprécier, que de perdre cette sensation de plaisir pour avoir trop mangé, vous ne trouvez pas ?

3) Je suis trop gourmande, je ne vais jamais y arriver !

Ah, noël et ses gourmandises ! Le foie gras, les marrons glacés, les chocolats, la bûche de noël ! Tout donne envie ! Face à toutes ses gourmandises à longueur de journée, vous pouvez essayer de mesurer votre plaisir, c’est-à-dire, posez-vous la question : aurais-je plus de plaisir à manger maintenant ou un peu plus tard ? Encore une fois, assurez-vous d’apprécier ce dont vous manger plutôt que de manger, juste pour manger.

Un bon exercice est de manger lentement et savourer précieusement chaque aliment ! ;)

4) Et si le lendemain je repars chez quelqu’un ?

Pas de panique ! Rappelez-vous que l'équilibre alimentaire ne dépend absolument pas d’un seul repas, ni d’une journée ! Cet équilibre se régule sur le temps, donc un excès sur un ou deux jours pourra être re-stabilisé les jours d’après.

Ce qui est important, le lendemain des jours d’excès, c'est d'écoutez votre corps et d'attendre que votre faim revienne pour manger à nouveau et n'hésitez pas à sauter un repas SI vous n'avez pas faim.

5) Et si je mange quand même de trop, je vais me sentir coupable !

Là, il faut que vous compreniez quelque chose, la plupart d’entre nous n’a plus très faim après l’apéro et l’entrée de noël ! Pourtant, tout le monde rentre dans la sphère de l’excès de noël et mange bien plus que les besoins de son corps !

C’est culturel, vous, moi, tout le monde a tendance à exagérer pendant les fêtes ! Rappelez-vous, ce n’est pas l’excès d’un jour qui va ruiner votre équilibre. Après un jour d’excès, on reprend de bonnes habitudes, c’est-à-dire, on écoute les besoins de son corps.

Vous n’avez pas besoin de vous culpabiliser plus que les autres, tout rentrera dans les clous, les jours suivants... ;)

Si la culpabilité persiste, vous pouvez aussi profiter pour faire une bonne balade en famille, ou encore, pourquoi ne pas défier vos proches pour faire un peu de sport le lendemain ? Bouger vous aidera a réduire votre sentiment de culpabilité, puis rappelez-vous, l‘activité physique régule aussi la faim !

N’oubliez pas :

Le plus important pendant les fêtes ce n’est pas de se centrer sur votre alimentation ou sur votre poids ! Profitez plutôt de la chance d’être entouré par vos proches ! Pourquoi se focaliser sur l’alimentation quand vous pouvez plutôt rire, partager des bons moments et vous amuser avec les personnes les plus importantes de votre vie ?

Commencer les fêtes avec cet esprit vous aidera à réduire le stress face à la nourriture ​​​​! Essayez ! ;)

Partagez cet article s'il vous a plu !

Bonnes fêtes à vous, et soyez heureux ! :)

Cliquez ici pour laisser un commentaire 2 Commentaires