4

À 58 ans Pascale retrouve la paix avec la nourriture et la confiance en elle

Pascale souffrait de compulsions alimentaires et d'addiction à la nourriture depuis l'âge de 18 ans. Elle a aujourd'hui 58 ans et va nous dire comment elle a retrouvé la paix avec la nourriture, et la confiance en elle. 


Tout d'abord, nous remercions infiniment Pascale de son témoignage. Nous trouvons très inspirant de voir qu'après 40 ans de compulsions alimentaires, c'est encore possible, on peut s'en sortir ! En effet il est important que tous ceux qui lisent cet article et regardent la vidéo puissent voir qu'on peut manger à sa faim, laisser quelque chose dans l'assiette, reprendre confiance en soi, et sortir des compulsions alimentaires.

Pensez à partager l'article et à commenter directement tout en bas si le témoignage de Pascale vous touche !

Des changements de vie qui impactent le rapport à la nourriture

Je mangeais très peu avant mes 18 ans et n'avait aucun problème de poids, et à cet âge j'ai commencé à avoir des soucis. J'ai immédiatement cherché des régimes. En 1 an, j'ai perdu 24 kilos en suivant un régime à la lettre. Puis quand j'ai été contente de mon poids, j'ai tout arrêté. Tout d'abord j'ai réalisé que ma vie n'avait pas changée malgré ma perte de poids. Puis petit à petit j'ai repris du poids, mais jamais d'un coup. J'ai repris 5 kilos, jusque-là ça allait encore très bien. Ensuite j'ai vécu au Royaume-Uni pendant 1 an et je pense que cela a eu un gros impact sur mon poids. Je n'avais en revanche pas envie de rentrer et lorsque cela a été le cas je n'allais donc pas très bien. 

Suite à mon retour en France j'ai commencé à vivre seule, et c'était la toute première fois car avant j'avais toujours vécu chez ma mère. C'est là que vraiment ça a commencé à déraper. Je me suis créée une habitude à cette époque : je me mettais devant mes émissions préférées en rentrant le soir avec des biscuits et du chocolat. Tout ceci avant mon repas. 

Pour mettre tout cela en perspective : aujourd'hui, je ne pense plus à la nourriture toute la journée comme j'y pensais avant. J'ai retrouvé un plus grand plaisir à essayer de créer des petits plats - surtout maintenant en période de confinement !

Pascale Libre de Manger Sandra FM Compulsions alimentaires addication nourriture confiance en soi confinement coronavirus covid19

Une notion nouvelle : l'addiction à la nourriture

C'était il y a 30 ans, et à cette époque on ne parlait pas de compulsions alimentaires. On parlait d'anorexie ou de boulimie, et je ne m'y reconnaissais pas. Aussi, dans le programme Libre de Manger cela m'a aidée de voir que je n'étais pas seule dans cette situation.

Par ailleurs, j'ai été habituée dans ma génération à des régimes extrêmement restrictifs qui m'ont fait beaucoup de mal, m'ont "bousillée". J'ai même essayé les poudres que l'on mélange, elles me donnaient des maux de ventre terribles et pourtant je continuais. Ainsi, j'avais la récompense immédiate d'une petite perte de poids. Cependant au bout d'un moment on reprend forcément ! Aussi, c'était le yoyo et en conséquence je ne m'aimais pas, je ne me sentais pas bien. Finalement, je ne me supportais pas et ça n'allait pas du tout.

J'ai essayé tout un tas de choses. Puis, je me suis rendu compte que j'avais accumulé une vingtaine de livres sur la nutrition. 

Le mot de Sandra FM : Dans mes programmes je me concentre sur l'aspect émotionnel et psychologique. Les clientes qui viennent vers moi savent déjà tellement de choses sur la nutrition ! Leur souci n'est pas là lorsqu'elles viennent me voir.

La thérapie : une première clé pour avancer

Finalement à l'époque je mangeais beaucoup de plats préparés en barquette. J'ai recommencé une multitude de régimes, et à chaque fois je perdais puis je reprenais. Enfin, j'ai décidé d'arrêter définitivement.

Avant de continuer...


"Comment se libérer de
l'obsession et des compulsions alimentaires"

Pascale Libre de Manger Sandra FM Compulsions alimentaires addication nourriture confiance en soi

Alors, je suis allée voir une psychologue qui m'a fait du bien sur plein d'aspects mais au départ pas sur ce plan. En fait, je cherchais une clé pour résoudre mon souci. Lorsque je lui en ai parlé, elle m'a fait parler de mon passé. Il s'agissait d'une période de mon adolescence dont je ne parlais à personne.

En réalité lorsque j'avais 14 ans je me suis très gravement brûlée à la maison. Cela a été une période très sombre et difficile de ma vie que je ne souhaitais évoquer avec personne ni même avec ma mère. En effet, cet accident m'a laissé des cicatrices sur le corps. La plaie psychologique n'était pas du tout refermée. Je voulais l'oublier je crois.

Chercher au fond l'origine des compulsions 

Lorsque j'en ai parlé à ma psy, après deux ans de thérapie, elle m'a dit "ne cherchez plus, c'est ça, vous avez trouvé l'origine de vos compulsions." De mon côté, je n'avais encore jamais fait le lien entre ces deux éléments. J'ai pensé que j'avais peut-être enfin trouvé ma clé !

Après plus de 30 ans j'ai enfin pu en parler à ma mère et je me sentais déjà mieux. Cependant d'un point de vue nutrition et alimentation je restais dans une spirale infernale, comme si c'était ma destinée, je croyais que je ne pourrais pas en sortir.

Pascale Libre de Manger Sandra FM Compulsions alimentaires addication nourriture confiance en soi origine

Ne plus en pouvoir pour recommencer à y croire

Physiquement, je ne me reconnaissais plus. J'ai vécu des moments chocs où face au miroir je ne savais plus qui j'étais. J'étais dans une forme de déni.

C'est au milieu de tout cela que j'ai découvert Sandra FM sur Youtube. Et alors là, je me suis dit "Ça correspond complètement à ce que je vis, pour une fois il y a quelque chose qui me parle vraiment, on dirait que ce programme est fait pour moi !"

À l'époque j'étais vraiment en pilote automatique, je pouvais manger un paquet de gâteaux sans même m'en apercevoir. Je me disais que je n'en sortirais jamais. J'étais même arrivée à un stade où si je n'avais plus de gâteaux à disposition je pouvais manger quelques cuillères de sucre. Cette attitude que j'ai eue m'a fait peur, je n'avais pas envie d'être dépendante au sucre !

Pascale Libre de Manger Sandra FM Compulsions alimentaires addication nourriture confiance en soi changer

 Cependant le paradoxe de cette situation est qu’en parallèle j'étais vraiment dans le contrôle de ce que je mangeais, ayant gardé des habitudes de tous mes régimes. D'autre part, je ne pensais qu'à la nourriture, c'était une obsession. Même lors de séances de yoga pendant la méditation c'est la première chose à laquelle je pensais. J'étais usée, épuisée, fatiguée de mes compulsions alimentaires.

Prendre confiance en soi pour changer

Dans le programme Libre de Manger ce qui m'a le plus frappée et surprise est que je devais prendre confiance en moi. J'ai vraiment apprécié dans le programme avoir du temps pour l'appliquer, et ainsi faire une pause au milieu car j'en ai besoin pour prendre du recul, laisser décanter certaines choses, puis revenir ! Cette souplesse m'a été vraiment bénéfique.

Le mot de Sandra FM : Le programme Libre de Manger se déploie sur 7 mois mais plusieurs mois d'accompagnement vous sont offerts, pour y aller à votre rythme.

J'avais l'impression que je n'intéressais personne, que je n'avais rien à dire, toujours à me dévaloriser et à ne voir que mes défauts. J'avais vraiment une très mauvaise image de moi.

Pascale Libre de Manger Sandra FM Compulsions alimentaires addication nourriture confiance en soi pro

Aujourd'hui au quotidien je suis fière de moi. Ça m'apporte beaucoup de bonheur. J'ai réussi, et j'ai beaucoup plus confiance en moi. Dans ma vie professionnelle, je prends la parole plus facilement. Je peux maintenant manger de tout sans excès

Ce qui a marché pour Pascale : manger en pleine conscience

En réalité, avec Sandra FM, J'ai commencé à manger en pleine conscience pendant mes repas. Dans d'autres régimes et programmes la question de manger de la TV avait déjà été abordée mais je me disais que je n'arriverais jamais à changer cette habitude, que ce n'étais pour moi, que c'était trop dur.

Pascale Libre de Manger Sandra FM Compulsions alimentaires addication nourriture confiance en soi régime

J'étais encore dans cette culture du régime où je devais manger des trucs pas bons, un peu comme une punition, et où "tout ce qui est bon fait grossir." 

Se faire plaisir en mangeant

Avec le programme Libre de Manger j'ai pris conscience qu'il fallait que je me fasse plaisir en mangeant. Comme je me fais plaisir je n'ai plus de compulsions alimentaires. J'ai à côté de moi les aliments qui me faisaient "craquer" avant mais je ne suis plus portée dessus. Si j'en ai envie je me fais plaisir mais ce n'est pas une prise de tête comme avant. Je me sens mieux, il n'y a plus de lourdeur.

Pascale Libre de Manger Sandra FM Compulsions alimentaires addication nourriture confiance en soi craquage

J'écoute ce dont j'ai envie profondément : que ce soient des fruits, des légumes ou du chocolat !

Le changement d'une vie

Le déclencheur c'est m'être dit "je ne veux pas terminer ma vie sans avoir résolu ce problème."

Je connais désormais le sentiment de satiété et c'est devenu facile pour moi d'arrêter de manger quand je n'ai plus faim. Avant, j'étais incapable de faire ça. En effet, il était impossible de laisser quelque chose dans mon assiette même si je n'avais plus faim, et maintenant c'est possible.

Je suis contente de pouvoir transmettre tout cela aujourd'hui et peut-être inspirer quelqu'un !

Pascale Libre de Manger Sandra FM Compulsions alimentaires addication nourriture confiance en soi déclancheur

Ce témoignage vous a touché ? Pensez à commenter l'article pour remercier Pascale d'avoir eu le courage de se lancer et de témoigner ! 

Dites-nous ce que cela vous évoque, et partagez !

Cliquez ici pour laisser un commentaire 4 Commentaires