Je suis gourmande, et alors ?

Si vous êtes gourmande... vous l'avez certainement entendu toute votre vie ! Le commentaire typique des repas de famille "il/elle est gourmand-e". En général, cela commence très jeune et, dans certains cas, ça ne s'arrête jamais ! En effet, votre entourage a peut-être tendance à commenter votre gourmandise, votre appétit voire votre poids, sans penser à mal. Cependant, nous savons que sur le long terme cela peut parfois causer certains dégâts psychologiques ou vous plonger dans le cycle infernal des régimes.

Je suis gourmande et alors Sandra FM citation jean giono gourmandise

La gourmandise, le plaisir et la faim

Culturellement, la gourmandise est vue généralement comme une forme de perte de contrôle. En effet, la gourmandise peut être perçue comme une faiblesse, dans le sens où la personne "s'abandonne" à la nourriture. Pourtant, il est important de différencier les mots, les états, les attitudes. 

Car être gourmande ou gourmand ne veut pas dire que l'on perd le contrôle sur soi. En réalité, être gourmande, c'est apprécier ce qu'on mange, ce que l'on déguste, c'est se fait plaisir.

Je suis gourmande et alors Sandra FM citation michel onfray gourmandise

Alors, on arrive à la notion essentielle de plaisir, celle que beaucoup des clientes du programme Libre de Manger, malgré leurs envies de manger, ont souvent perdu.


Juste avant de continuer :

Du 24 septembre au 8 octobre j'organise la 5ème édition de l'Atelier Exceptionnel Libre de Manger ! Un atelier géant de 2 semaines avec un tas de conseils et astuces pour vous libérer de l'obsession et des compulsions alimentaires :)

Vous recevrez un email par jour et vous aurez accès pendant un temps limité à des vidéos privés entre autres surprises ! Cliquez ici pour vous inscrire à l'atelier dès maintenant ! ;)


À être dans la restriction, le contrôle et la peur, on finit par oublier de se faire plaisir, et on commence un cercle vicieux de culpabilité. En réalité, plus on culpabilise, plus on se restreint, et plus on va craquer. 

En fait, la "vraie" gourmandise implique un plaisir de manger, de savourer, en toute liberté, et en se sentant bien dans son corps et dans sa tête. Par ailleurs elle implique, si possible, d'écouter son corps, ses besoins, ses sensations de faim et de satiété. Aussi, la gourmandise en elle-même, n'implique donc absolument pas un déséquilibre ! 

"Je suis gourmande, j'ai tout le temps faim !"

Alors, vous avez peut-être fait cet amalgame : "je suis gourmande, j'ai tout le temps faim". Or, ce sont deux éléments très différents. Si c'est une pensée que vous avez, essayez de creuser un peu ce que vous entendez par "faim". Est-ce que vous avez vraiment réellement faim ? Ou alors, est-ce plutôt une envie, un ennui, ce qui ressemble pour vous à un besoin de combler ou compenser quelque chose ? 

Finalement, il est possible que ce besoin soit dans certains cas psychologique / émotionnel. D'une part, vous n'avez pas, en fait "tout le temps faim", mais "très souvent envie de manger alors même que vous n'avez pas la sensation de faim". D'autre part, pour revenir à la gourmandise, vous avez fait un amalgame et pensez que "la gourmandise c'est mal" voire que "manger c'est mal", "se faire plaisir c'est mal" et comme vous le savez, ce à quoi on résiste persiste. Et donc l'envie de manger s'active quand on résiste.

Rappelons tout de même que c'est important de ne pas tomber dans l'injonction qu'avoir des envies c'est mal ! La nourriture est aussi une source de réconfort, de plaisir, de convivialité, de partage. Céder à ses envies c'est aussi se faire bien psychologiquement et émotionnellement... Le tout est de trouver l'équilibre qui vous convient et que vous fait du bien !

Je suis gourmande et alors Sandra FM citation guy de maupassant gourmandise

Si finalement vous vous rendez compte que vous avez surtout des envies pour combler / compenser quelque chose et que c'est quelque chose que vous aimeriez changer. Alors, cela peut être intéressant de vous demander : "qu'est-ce qui vous rend heureuse sur le long terme ?". Il y a fort à parier que les sentiments d'interdits, de culpabilité et de restriction ne font pas partie de l'image que vous venez de projeter l'espace d'un instant. 

Heureuse telle que je suis

Chacun a sa propre vision du bonheur, et doit s'inventer tel qu'il le désire. Cependant, quelques éléments font souvent partie, pour toutes et tous, de ce bonheur : la liberté, la légèreté, la sérénité, la joie, la gratitude... sont des sentiments qui, en général, peuplent les rêves de bonheur de chacun. 

Si on la prend sans injonctions et avec bienveillance, la notion de gourmandise n'a rien de négative. Elle est justement positive, et l'expression d'un plaisir naturel et sensoriel. 

Le top du top pour vivre sa gourmandise sereinement, est de vraiment s'écouter. Vraiment s'écouter, c'est écouter son corps pour répondre à ses besoins. 

Si vous en avez vraiment envie, mais ne savez pas comment faire pour vous écouter, vous pouvez télécharger gratuitement nos ressources gratuites.


Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 Commentaires