« Je craque ! Le soir, je n’arrive pas à me contrôler. »

Beaucoup de personnes viennent vers nous en nous disant qu'elles ont beaucoup de mal à se contrôler le soir, niveau alimentation. C'est normal ! Dans cette vidéo je vous explique pourquoi. Je vous donne des pistes pour réduire vos compulsions alimentaires le soir. Vous pouvez visionner la vidéo ou lire l'article ci-dessous.

Le pilote automatique qui active vos compulsions

Pour commencer, on va essayer de vous libérer de votre mal-être face à la nourriture, et de votre impression que vous êtes finalement "addict" ! En effet, le soir il vous arrive peut-être, devant la télé entre autres, de soudainement penser à ce que vous avez dans vos placards. Lorsque cela arrive, ça tourne en boucle dans votre esprit, vous ne pouvez pas vous arrêter d'y penser. Puis, en mode pilote automatique, vous ne vous êtes pas rendu compte que vous avez mangé plus ce que vous imaginiez, et plus que vous ne le souhaitiez.

Je craque le soir je n'arrive pas à me contrôler sandra fm compulsions alimentaires cerveau

Pourquoi on craque ? Les deux modes de fonctionnement du cerveau

À la fin de la journée, notre réservoir d'énergie s'est vidé progressivement. D'une part, en fonction de votre personnalité et de votre journée, vous allez avoir plus ou moins d'énergie le soir. D'autre part, en fonction de notre niveau d'énergie, le cerveau va activer l'un de ces deux fonctionnements :

  • Soit il reste assez d'énergie et le cerveau va activer un système d'information qui fait qu'on va pouvoir réfléchir sur nos décisions, nos envies. On va aller vers les aliments dont nous savons intellectuellement qu'ils sont bons pour nous. 
  • Soit votre énergie est basse et votre cerveau va préférer aller vers une pensée "automatique". Alors, cela peut activer vos compulsions alimentaires. On va aller vers des aliments doudou. 

"Fais-toi plaisir", la béquille alimentaire et sentimentale

Finalement, par fatigue, le cerveau vous dit "allez arrête de tout contrôler, fais-toi plaisir". Et ici la notion de plaisir est importante. Car finalement cette sensation de plaisir immédiat sera peut-être suivie d'un sentiment désagréable car on n’a pas fait ce qu'on voulait. Le plaisir oui, lorsqu'on est bien centré sur ses désirs et qu'on ne les subit pas.


Juste avant de continuer :

Du 24 septembre au 8 octobre j'organise la 5ème édition de l'Atelier Exceptionnel Libre de Manger ! Un atelier géant de 2 semaines avec un tas de conseils et astuces pour vous libérer de l'obsession et des compulsions alimentaires :)

Vous recevrez un email par jour et vous aurez accès pendant un temps limité à des vidéos privés entre autres surprises ! Cliquez ici pour vous inscrire à l'atelier dès maintenant ! ;)


Attention ici on ne parle pas spécifiquement d'ennui ou de solitude, mais bien de compulsions qui se réveillent le soir, même si les deux peuvent être liés.

Une fois que l'on sait tout cela, l'important va être de faire monter notre réservoir d'énergie pour ne pas se trouver dans cette situation. En effet, l'idée est que la nourriture ne soit pas votre béquille. Qu'elle ne serve à rien d'autre qu'à vous nourrir et à vous faire découvrir des saveurs qui vous font plaisir. Et pour les autres sentiments, trouver une autre manière de la gérer et de les exprimer. Comment faire ?

Remonter en énergie : le sport, meilleur anti-dépresseur au monde 

Nos conseils :

  • Prendre l'habitude de respirer une ou deux minutes le matin ou le soir. Vous pouvez aussi aller plus loin et de faire des séances de méditation si vous en avez envie 
  • Faire du sport, y compris et surtout quand vous êtes fatiguée ! Cela va vous permettre de remonter en bonne énergie, et si vous êtes fatiguée ensuite, ce sera une bonne énergie. Ajoutons que le sport est le meilleur anti-dépresseur au monde !
  • Manger globalement de façon saine va aussi vous aider à régénérer votre énergie (fibres, protéines etc).
  • Boire de l'eau, c'est essentiel mais par ailleurs, on pense souvent qu'on a faim alors qu'on a soif !
Je craque le soir je n'arrive pas à me contrôler sandra fm compulsions alimentaires sport

Une vie épanouie, une bonne image de soi

Si vous êtes en burn-out, autant professionnel que personnel, et que vous sentez que vous craquez, que vous n'en pouvez plus, il va être très important de se recentrer.

Je craque le soir je n'arrive pas à me contrôler sandra fm compulsions alimentaires remonter en energie

 En effet, si vous avez toujours une image négative de votre vie et de vous-même, vous aurez du mal à trouver les ressources en vous pour changer.

Alors, commencez par changer votre perception de ce que vous vivez. Il peut être essentiel pour vous de prendre des décisions qui vont faire que vous êtes épanouie, que vous allez vivre la vie que vous voulez vraiment.

Sinon, la surcharge mentale et émotionnelle va vous fatiguer à un tel point que votre cerveau n'aura plus d'autre choix que de se mettre en mode pilote automatique. 

Finalement, le craquage du soir est avant tout un craquage de votre cerveau qui est fatigué ! Pour le reposer, le ressourcer, faites-vous du bien !

Pensez à partager cet article s'il vous a plu.

Dites-nous dans les commentaires si vous vous reconnaissez dans le "craquage du soir", le grignotage, et ce que vous avez déjà mis en place ou allez mettre en place pour changer cela !

Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 Commentaires