Le cycle infernal des régimes

Aujourd’hui, je voudrais vous parler de quelque chose qui est assez important surtout, quand on a un mauvais rapport avec la la nourriture, qu’on ne sait plus trop ce qu’on doit manger, ce qu’on ne doit plus manger et qu’on craque constamment.

On a l’impression qu’on est nul et qu’on ne sait pas se tenir à un simple plan alimentaire. On ne comprend pas ce qui se passe puisqu’on n’arrête pas de craquer, de se ré-priver et de refaire des régimes et on n’arrête pas de prendre du poids, même en faisant tous ces efforts pour perdre du poids.

J'appelle cela, le cycle infernal des régimes​

Si vous avez aimé cette vidéo, partagez la ! ;)

Version Audio (mp3)

Si vous n'avez pas le temps de voir la vidéo vous pouvez télécharger le mp3 et l'écouter quand vous le souhaitez.

Transcription de la vidéo

Le cycle infernal des régimes

Juste avant de commencer, surtout si vous êtes nouveau sur le site, je voulais juste vous informer que vous pouvez accéder gratuitement au programme « 7 jours pour dire stop aux craquages et aux interdits ». Vous recevrez un e-mail par jour et vous pourrez comprendre pourquoi vous craquez, pourquoi vous avez ses envies émotionnelles et comment faire pour les gérer autrement qu’en mangeant. Vous pouvez y accéder en cliquant ici.

Alors aujourd’hui, je voudrais vous parler d’un sujet vraiment sensible que j’aborde très souvent en consultation, qui est assez fréquent aussi sur habitudes santé, qui est justement « le cycle infernal des régimes. »

Pourquoi je parle de cela ?

Parce que vous êtes nombreux à ne pas comprendre pourquoi vous craquez. Qu’est-ce qui ne va pas avec vous ? Pourquoi vous sentez-vous coupables à chaque fois que vous mangez, que vous vous sentez frustrés et que finalement vous avez un très mauvais rapport avec la nourriture ? La nourriture devient une vraie préoccupation dans votre quotidien. C’est de cela que je voudrais parler dans cette vidéo.

Il faut comprendre que si aujourd’hui, vous craquez, si vous avez vraiment des moments de craquage où vous ne pouvez plus vous contrôler, c’est justement parce que vous avez des années et des années de régime derrière vous. Il faut comprendre que les régimes sont le premier problème de tout le cycle infernal des régimes.

Pourquoi ?

Parce que quand vous êtes dans une phase de privation donc, vous mettez aux régimes et vous dites : « cette fois-ci, c’est la bonne. On va réussir. On va vraiment maigrir. On y go. On n’y lâche rien. On y va. »

La privation...

Pendant plusieurs semaines, plusieurs mois parfois, vous allez être en restriction. Vous allez vous priver. Vous allez éviter tout petit plaisir dans la peur absolue de gagner du poids à cause des écarts et des craquages.

Sauf que votre corps se met en état de famine. Il va se dire : « je n’ai presque plus de calories. J’ai commencé à enlever du stock que j’avais dans les muscles, les graisses, etc. Je ne sais plus quoi faire. À un moment donné, il va falloir que je lui dise qu’elle me donne à manger. »

C’est que, tout simplement, il va dire : « alerte ! J’ai besoin de manger. S’il te plaît, je n’en peux plus parce que là, j’ai puisé toutes les possibilités. J’étais puisé les muscles. J’étais puisé la graisse. J’ai besoin de manger, s’il te plaît pour fonctionner, pour penser, pour respirer, pour faire marcher mes reins, mes poumons, mon intestin, mon estomac, pour faire pipi. »

Votre corps a vraiment besoin d’énergie pour tout, pour penser au quotidien, etc.

Le craquage...

Donc, il se met en alerte maximale en vous disant : « là, stop, ton histoire de famine ! J’ai besoin de manger. » C’est là, justement, où vous avez craqué tout simplement face à des aliments, en général, qui sont gras et sucrés, parce que c’est quelque chose qui se fait dense en énergie et qui va rassurer votre corps. Donc là, vous allez craquer sur la tablette de chocolat, le fromage, les gâteaux apéros, vraiment toutes ces choses que vous appréciez fortement, en général. (voir l'article sur les craquages, alimentation émotionnelle, compulsions)

Vous craquez le paquet en entier, parfois deux paquets, trois paquets parce que justement pendant des semaines et des semaines, vous avez tellement restreint votre alimentation que là, ce n’est plus possible. Votre corps vous donne une alerte qu’il a besoin absolument d’énergie pour fonctionner.

Le problème est qu’une fois que vous commencez un carré de chocolat, deux carrés de chocolat, trois carrés de chocolat, dans votre têtes, vous vous dites : « foutu pour foutu, on part sur la tablette, on mange deux tablettes, on mange trois tablettes. ». 

La culpabilité, le manque de confiance...

Et là, c’est le chaos. Pourquoi ? Parce que comme vous êtes tellement obsédés par votre perte de poids, que vous voulez absolument maigrir, etc., après ce craquage, il y a la fameuse phase de culpabilité.

Vous vous sentez nul parce que vous ne pouvez pas tenir un plan alimentaire « simple ». Je mets simple entre guillemets puisqu’ils ne sont pas si simples que cela à mettre en place. Vous vous sentez vraiment l’estime de soi dans les chaussettes, la confiance en soi dans les chaussettes, l’image de vous dans les chaussettes, vous n’allez pas bien du tout.

Le problème est que ces genres d’émotion vont vous faire craquer davantage et votre alimentation devient émotionnelle, pour compenser ces émotions qui sont "négatives" à vos yeux. Pour éviter ces émotions, vous allez vous protéger en craquant, en mangeant vos émotions et vous allez tourner en rond.
(Voir l'article sur comment ne plus manger ses émotions).

La prise de poids...

Prise de poids juste après. Vous avez repris vos kilos que vous aviez perdus. Parfois, vous prenez même plus de poids que ce que vous aviez perdu, et là, en rebelote, vous vous sentez mal dans votre peau. "Vous n’êtes pas belle. Vous êtes nulle. Vous ne valez rien du tout. Vous ne pouvez même pas vous tenir à ce foutu plan alimentaire." Cela ne va pas du tout, et la rebelote sur l’émotion négative.

Rebelote, vers la privation...

Un jour, vous vous réveillez et vous vous dites : « non, mais là, je recommence un régime. C’est parti. Je vais y arriver. Cette fois-ci, c’est la bonne. » Vous recommencez le cercle, le cycle infernal des régimes en rond et en rond, et cela ne finit jamais. Cela ne fait qu’empirer justement votre situation puisque, chaque fois que vous faites une restriction, à un moment donné, votre corps biologiquement, physiologiquement, ne peut pas tenir cette restriction, cette privation, ce manque de plaisir dans votre quotidien. Il va vous faire craquer.

Même si vous ne voulez pas, si vous sentez une frustration, une privation, une restriction, à un moment donné, votre corps va vous le dire et va vous faire craquer, et vous allez vous tourner en rond.

Classiquement, les gens qui viennent me voir en consultation, quand on consulte psychologue, c’est souvent, justement, après des années et des années de régime. Et quand on vient me voir, il y a 10, 15, 20 kg qui sont en trop, et qui sont à perdre, et la personne est dans le chaos total niveau santé. Mentalement, cela ne va pas. Psychologiquement, elles se disent qu’elles sont nulles, qu’elles n’ont pas confiance en elles, qu’elles n’y arriveront jamais. C’est vraiment une situation très compliquée qui a été renforcée par des années et des années de régime et de restriction.

Le pire dans tout cela, c’est qu’en plus l’alimentation devient comme un doudou. C’est comme un enfant. Si vous lui privez de jouer à un jouet, quand il aura, il se dira : « c’est réconfortant ! Maman m’a enfin laissé jouer avec cela. »

Là, c’est pareil avec l’alimentation. Vous vous êtes tellement privés du chocolat que, quand vous avez le chocolat, c’est tellement un doudou et vous vous dites : « je peux enfin en manger puis, maintenant, que foutu pour foutu demain, je recommencerai, mais là je me réconforte absolument avec ce chocolat que je mange aujourd’hui. »

Cela devient un doudou et cela devient un petit peu trop un doudou. Mais en même temps, c’est normal après tous ces cycles infernaux de certains aliments qui sont tellement interdits, forcement quand vous les mangez, c’est comme si vous avez gagné l’oscar de l’année : « je peux enfin en manger. C’est trop génial. C’est trop bon. » Vous vous réconfortez comme cela.

Vraiment, si j’ai un message à passer avec cette vidéo, c’est : s’il vous plaît, arrêter les régimes. Les régimes ne font qu’empirer cette spirale infernale dans votre vie.
Votre corps ne peut pas tenir la privation et la frustration. Forcément, à un moment donné, vous allez craquer. Forcément, à un moment donné, vous allez vous culpabiliser.

Donc, apprenez vraiment à écouter votre corps. Sortez des régimes, sortez de ces privations et faites-vous du bien. Réapprenez à prendre plaisir avec l’alimentation pour sortir de cette préoccupation autour de l’alimentation et du poids. (cliquez ici pour participer au programme gratuit : 7 jours pour dire stop aux craquages et aux interdits

C’était le message que j’avais aujourd’hui pour vous. N’hésitez pas justement à le partager. Le but de ces vidéos est justement d’envoyer le message à plus monde possible. Si vous pensez que cette vidéo peut aider d’autres personnes à sortir du cycle infernal des régimes, n’hésitez pas à partager. En tout cas, je vous remercie si vous le faites, et je vous remercie tout simplement d’avoir regardé cette vidéo.

Merci énormément pour vos partages. Merci d’avoir visionné cette vidéo. Je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo.​

Je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo.

Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 Commentaires

ATELIER EXCEPTIONNEL : LIBRE DE MANGER

Pour se libérer de l'obsession et des craquages alimentaires

angle-double-right
angle-double-left
close

Inscription gratuite