Alimentation intuitive : l’erreur la plus courante

Quels sont les pièges de l'alimentation intuitive et comment les éviter ? Lorsque vous commencez avec l'alimentation intuitive, il est très important de rester flexible et de ne pas trop se contraindre ! Restez à l'écoute de votre corps tout en suivant les principes de bases de l'alimentation intuitive. Evitez le piège qui consiste à trop se restreindre : votre corps vous en remerciera !

On vous en dit plus dans la vidéo (la transcription est juste en dessous, si vous préférez lire ;) )

Si vous avez aimé cette vidéo, partagez la ! ;)

Transcription de la vidéo

Dans cette vidéo j'aimerais vous parler de l'erreur la plus courante quand on commence une démarche avec l'alimentation intuitive.


Juste avant de continuer :

Du 24 septembre au 8 octobre j'organise la 5ème édition de l'Atelier Exceptionnel Libre de Manger ! Un atelier géant de 2 semaines avec un tas de conseils et astuces pour vous libérer de l'obsession et des compulsions alimentaires :)

Vous recevrez un email par jour et vous aurez accès pendant un temps limité à des vidéos privés entre autres surprises ! Cliquez ici pour vous inscrire à l'atelier dès maintenant ! ;)


1- Les bases de l'alimentation intuitive


Laissez-moi vous rappeler que vous pouvez télécharger gratuitement les fiches informatives sur le rééquilibrage alimentaire sur les bases de l'alimentation intuitive. Pour cela, il suffit de cliquer ici. Vous recevrez un mail suite à votre inscription avec les fiches informatives. Elles sont assez complètes justement pour commencer une première démarche, avoir des premières pistes sur "c'est quoi l'alimentation intuitive ? Comment on peut avoir un meilleur rapport à la nourriture dans notre quotidien ?".

Au passage, on a aussi écrit un article complet sur c'est quoi l'alimentation intuitive. Vous verrez que j'approuve globalement cette philosophie, cette façon de se nourrir au quotidien. Il y a tout même des limites qui sont importantes à prendre en compte.

Restez connecté jusqu'à la fin parce que je vous ai préparé une petite surprise si vous voulez connaître les limites de l'alimentation intuitive.

2 - L'erreur la plus courante : transformer l'alimentation intuitive en un régime de plus !

Alimentation intuitive, c'est quoi, erreur, attention, avis, danger, sandra fm, sandrafm, psy, compulsions alimentaires, alimentation emotionnelle, mangeuse émotionnelle


Aujourd'hui je voudrais vous parler surtout de l'erreur la plus courante quand on commence une démarche avec l'alimentation intuitive. Vous savez qu'un des principes que prône l'alimentation intuitive est cette idée de respecter les signaux alimentaires de notre corps. Cela veut dire respecter la faim et la satiété. De manger en fonction de ce dont notre corps a réellement besoin.


Le problème est que la majorité des gens quand ils commencent vont rentrer dans un schéma hyper rigide au quotidien .C'est à dire se faire de la pression de manger quand ils ont faim, arrêter de manger quand ils n'ont plus faim. Ils vont se mettre extrêmement la pression autour de ça, il va y avoir une certaine tension. Voire des angoisses par rapport à la façon de manger et la nourriture.

3- La faim et les facteurs émotionnels

On a parfois des envies de manger qui ne sont pas la "vraie faim" et qui sont plus liées par exemple à des facteurs émotionnels.  Ou encore parce qu'on était en restriction juste avant. Que quelque chose ne se passe pas très bien dans notre vie. Qu'on n'aime pas notre corps. C'est ça qui va générer les envies de manger pour compenser une sorte de mal être avec soi ou avec la vie.

En conséquence on va être un peu perdu parce que ce n'est pas vraiment une faim donc "je suis pas censé manger et donc je mange pas". Mais en même temps "je suis en train de me frustrer parce que j'ai envie de manger". Il se créé une espèce de pression finalement au quotidien quand on commence l'alimentation intuitive car on est un petit peu perdu.

4 - La frustration et le cercle infernal des régimes


Effectivement avec l'alimentation intuitive si on n'est pas accompagné on peut très vite rentrer dans cette rigidité. Le problème de rentrer dans cette rigidité c'est qu'on rentre dans des règles. Des règles qui ne nous correspondent certainement pas. Elles vont avoir le même effet finalement qu'un plan alimentaire, qu'un régime, qu'un rééquilibrage alimentaire. Cela vous met dans le cycle infernal des régimes. Si vous ne savez pas c'est quoi ce cycle infernal des régimes vous verrez que j'ai fait une vidéo là dessus que vous pouvez regarder ici.

Et finalement une définition du cycle infernal : quand on est dans une sensation de restriction où on va  générer de la frustration, à un moment donné votre cerveau dit " aaah fais toi plaisir". C'est là qu'il va y avoir un besoin de compensation.

Vous pouvez avoir une compulsion surtout dans les jours où vous allez vous sentir un peu plus fatigué, beaucoup de pression ou encore quand avez été très intellectuellement demandé dans la journée. Comme la fatigue influence la sensation de faim, ça sera plus difficile de résister à ce que votre tête veut. Votre corps à un moment donné va faire le signal d'alarme : "mange, fais toi plaisir, remonte ton énergie !" 

En général quand ça arrive on sait les dégâts que ça cause émotionnellement, psychologiquement, parfois même physiquement. On va se sentir nul, on va avoir le sentiment de jamais y arriver, que c'est horrible, que c'est à vie qu'on n'y arrivera jamais. Et l'estime de soi, la confiance de soi "en dessous des chaussettes" comme je le dis très souvent. On va avoir cette sensation que l'alimentation intuitive ne fonctionne pas pour nous. Car certes on essaye, mais on se sent frustré au quotidien. Voilà donc une erreur très courante. Ça va être extrêmement important si vous commencez cette démarche d'avoir une certaine flexibilité. En particulier au début, il est normal d'être un peu chamboulé.

5- Ré-apprivoiser son corps

On a déjà parlé de cette phase initiale : si vous avez l'impression d'avoir tout le temps faim, cela va vous aider de différencier plusieurs sensations. C'est quoi avoir faim ? C'est quoi avoir des envies de manger ? Il est intéressant pour vous, que vous puissiez apprendre à apprivoiser tout ça. Apprivoiser votre corps, surtout si ça fait très longtemps que vous êtes déconnecté de votre corps. Si vous avez fait beaucoup de régimes,  votre corps se disait "bon bah elle m'écoute pas j'envoie plus les signaux de faim" . Ou peut-être parce que quand vous étiez petit pour vous chouchouter, pour avoir cet effet doudou, face aux émotions désagréables, on vous donnait à manger.

En effet rapport à l'alimentation et enfance sont souvent connectés. Il peut y avoir cet effet de compensation émotionnelle via la nourriture. Comme si c'était un espèce de petit doudou qui nous apaise, et qui anesthésie l'émotion désagréable.

Il est tout à fait normal dans ces circonstances que votre corps soit un petit peu perdu ! C'est essentiel dans ce processus de ne pas culpabiliser. Finalement manger n'est pas si intuitif que ça. Le fait de manger et la façon dont notre corps déclenche les sensations alimentaires va être aussi lié à une représentation qu'on a du monde, de soi, de la nourriture, mais aussi de notre expérience passée avec la nourriture. Tout ça va être un peu chamboulé et peut avoir une incidence sur la façon dont vous ressentez votre faim, votre satiété, le rassasiement, les envies de manger, etc.

6 - Avancer pas à pas


Tous ces éléments combinés fait qu'il peut-être un petit peu compliqué de débuter dans l'alimentation intuitive si ça fait très longtemps qu'on est déconnecté de nos sensations alimentaires et de notre corps. D'où l'importance d'être accompagné. De faire en sorte de pouvoir avoir quelqu'un qui vous guide au quotidien dans les situations où vous vous sentez un peu en turbulence en mode "je panique je sais plus comment faire".


Et c'est d'ailleurs pour ça que le programme Libre de Manger a été mis en place avec mes clientes.

C'était vraiment pour les accompagner pas à pas, et comme on a vu ensemble c'est une erreur très courante. L'alimentation intuitive en soi a énormément de limites quand elle est utilisée de façon solo. C'est à dire que quand on croit que l'alimentation intuitive c'est la seule "méthode" qu'on veut mettre en place pour avoir un rapport sain à la nourriture. Et bien souvent, on se prend une porte parce qu'il y a d'autres aspects qui sont essentiels pour avoir réellement un bon rapport à la nourriture.

C'est pour ça que j'ai créé ma propre méthode avec, oui, les principes de la méthode de l'alimentation intuitive ; mais aussi d'autres aspects qui sont essentiels pour vraiment vous aider à y aller en profondeur pas à pas.

Le but à partir d'aujourd'hui pour vous c'est vraiment de retrouver une sensation d'être un petit peu plus flexible, plutôt que cette rigidité "je mange quand j'ai faim - je mange pas quand j'ai pas faim". Car avec cette injonction on rentre dans le "je dois" le "il faut" qui peut générer une tension, un stress ou une angoisse face à la nourriture. Ce que je vous souhaite est de pouvoir lâcher prise par rapport à ça.

Lâcher prise ne veut pas dire "allez c'est parti dès que ça va pas je mange n'importe quand n'importe comment" . Au contraire, c'est faire de faire des choix que nous correspondent et qui nous aider à nous sentir mieux. Pouvoir vous connecter à votre corps, petit à petit, pas à pas, retrouver cette flexibilité au quotidien de pouvoir se dire que si vous mangez de temps en temps sans avoir faim ce n'est pas la fin du monde. Il faut pouvoir laisser couler et d'accepter les écarts. On va chercher à différencier ses envies de manger,  réduire ses envies de manger au quotidien.

6 - Objectif : Être bien dans son corps

On va vraiment essayer d'aller en profondeur voir qu'est ce qui fait que vous avez ces envies de manger au quotidien ? Qu'est ce qui fait que vous avez ces compulsions ? Aller voir les vrais déclencheurs au quotidien qui font que vous avez des grosses envies de manger et sortir de cette idée que vous avez de l'addiction à la nourriture. Bien souvent ce n'est pas une addiction en soi. C'est juste un moyen de compensation de quelque chose qui ne va pas très bien par rapport à la façon dont vous aimeriez vivre. La façon dont vous percevez votre corps. La façon dont vous percevez la nourriture. Tout cela génère ces fameuses envies de manger.


Il va être essentiel pour vous de pouvoir travailler tout ça en profondeur. D'ajouter d'autres points essentiels pour pouvoir faire en sorte que vous soyez libres de manger de tout sans frustration, ni culpabilité.

Pour le petit bonus que je voulais vous présenter, il s'agit d'une vidéo avec les limites de l'alimentation intuitive . Ça va vraiment vous aider à voir en quoi l'alimentation intuitive est top, et en quoi elle est limitée quand elle est utilisée en mode solo.

Cette vidéo est exclusive pour les personnes de la communauté qui reçoivent mes mails au quotidien. Mon objectif est d'aider ma communauté à sortir de ce schéma obsessif d'alimentation intuitive. De retrouver une certaine flexibilité. De comprendre qu'il y a d'autres aspects qui sont essentiels à mettre en place quand on veut retrouver un bon rapport à la nourriture au quotidien. Objectif : être bien dans son corps et dans son assiette.

Si vous aussi vous voulez recevoir cette vidéo bonus il suffit de cliquer ici. Vous m'indiquez votre mail et vous recevrez en privé et en exclusivité cette vidéo qui va vous éclaircir sur les limites de l'alimentation intuitive.

Avant de continuer...
RECEVEZ GRATUITEMENT

Les limites de l'alimentation intuitive, alimentation emotionnelle, mangeuse emotionnelle, sandra fm

En vous inscrivant pour recevoir votre ebook, vous recevrez également des articles, vidéos, des informations sur mes livres et formations, des offres commerciales et d'autres conseils pour vous aider à avec votre rapport à la nourriture. Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. (Voir mentions légales)

7 - Rester zen avec la nourriture


J'espère que cette vidéo aura été utile. Vous comprenez cette importance ne pas être trop rigide par rapport à tout ça sinon ça va coincer à un moment donné. Permettez-vous de petit à petit lâcher tout en respectant votre corps et vos propres envies. Restez connecté à qui vous êtes réellement et ce que vous voulez donner à votre corps. Sans le fameux "il faut" mais plutôt avec "je veux", "c'est important pour moi".

Vous aurez beaucoup plus de liberté à l'intérieur de vous et de légèreté. Plutôt que cette pression au quotidien de manger sain, de manger absolument certains aliments, de manger quand il faut, quand il faut pas, quand j'ai faim, quand j'ai pas faim.

Relax, soyons zen avec la nourriture prenons plaisir avec ce que nous mangeons, c'est ça l'essentiel au quotidien pour pouvoir partager des super moments avec des personnes importantes pour nous.

Rappelez-vous, vous pouvez télécharger le BONUS spécial "Les limites de l'alimentation intuitive" réservé aux membres de la communauté. Pour cela cliquez ici.

Et d'ici là, pensez à croquer la vie en toutes circonstances !

Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 Commentaires