Interview Oh My Mag : « Différence entre satiété et rassasiement : manger en pleine conscience »

Je suis très heureuse d'avoir pu partager mon expertise grâce à Oh My Mag, en particulier avec les fêtes qui approchent ! J'aimerais vous donner quelques clés pour gérer avec sérénité les grands repas de Noël.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour regarder l'interview, ou bien continuez votre lecture plus bas sur le sujet "La différence entre satiété et rassasiement", et comment cela influe votre rapport à la nourriture et à votre corps. 

On vous parle des mécaniques à l'oeuvre en vous-même lorsque vous mangez, en trois étapes ci-dessous : la faim, la satiété et le rassasiement. Notre objectif ici est de vous rendre plus attentifs à vos sensations, pour comprendre pourquoi, parfois, vous finissez votre repas en vous disant "j'ai trop mangé"

1- La faim

La faim nous dit "j'ai besoin d'énergie pour bien fonctionner". Notre corps nous envoie des signes que nous avons faim comme des gargouillis, la gorge sèche ou l'irritabilité, entre autres. 

AFIN DE VOUS AIDER PENDANT LA PERIODE DE CONFINEMENT :

Les inscriptions au programme Libre de Manger sont exceptionnellement ouvertes !

Un programme d'accompagnement pour vous aider à vous libérer de l'obsession et des compulsions alimentaires !


Note : 10% des ventes seront reversés à la recherche du vaccin / traitement du Coronavirus

Petit aparté sur l'irritabilité et la faim : les anglo-saxons ont inventé le terme "hangry". C'est un mot-valise qui donne l'eau à la bouche, une combinaison de hungry = avoir faim et angry = être énervé. Si cela vous parle, vous n'êtes pas seule-e ;)


Hangry Hungry Faim

Et pour vous, quels sont les signaux de la faim ? N'hésitez pas à laisser un commentaire sous l'article pour partager votre réflexion ! En tout cas, que vous le partagiez ou non avec nous, il est important de se demander quels sont les signes annonciateurs de la faim chez vous. Le fait de reconnaitre cette sensation essentielle va vous permettre d'amorcer le processus libérateur de manger en pleine conscience

2 - La satiété

La différence entre satiété et rassasiement est vraiment subtile. La satiété c'est se dire "je n'ai plus faim", et le rassasiement "manger ne me donne plus de plaisir, c'est bon j'ai terminé.

Lorsque la sensation de satiété apparait, les signaux de la faim disparaissent. Ainsi, on observe en soi qu'il n'y a plus de gargouillis, de gorge sèche, etc. 

Pour respecter les besoins de notre corps, le mieux serait d'arrêter de manger une fois que la satiété apparait. Cependant il va parfois être difficile d'identifier cette sensation, en particulier lors d'évènements sociaux, comme les mariages, Noël ou encore quand vous mangez en étant distrait ! Dans ce cas, vous pouvez ne pas ressentir le rassasiement, mais là encore, cela peut dépendre de notre histoire personnelle et de notre rapport à la nourriture, d'où l'importance d'apprendre à trouver le juste milieu

3 - Le rassasiement

Lors de grands repas en particulier (mais pas que), on va avoir tendance à se dire "Ah mais un petit truc sucré là, ça ferait du bien !". Car on était tellement déconnecté de ce que l'on mangeait qu'on a pas eu cette sensation de plaisir d'avoir mangé.

On va aller chercher cette sensation avec des aliments denses en énergie - en général le sucre et le gras - qui va très vite activer la zone de plaisir du cerveau. On va rechercher ce sentiment qui est "Ah ça va mieux, là j'ai vraiment senti le plaisir de mon repas". 

Par ailleurs dans le même registre, pour éviter le piège de se dire "Je suis obligée de terminer mon assiette qui était bien trop pleine !", nous vous invitons à lire notre article 5 Conseils pour profiter des fêtes sans culpabilité.

4 - Manger en pleine conscience

Pour nous aider à naviguer entre ces sensations, on va essayer d'apprendre à manger en pleine conscience. On a rédigé un article complet sur le sujet que vous pouvez consulter ici

Une définition de manger en pleine conscience : c'est être attentif à ce qui se passe maintenant, dans son corps. Ce qui se passe avant, pendant et après le repas. C'est vraiment une observation bienveillante de ce qui se passe, sans jugement.

C'est par exemple la sensation, avec un plat, quand vous le regardez, rien que visuellement, vos papilles réagissent et se disent "ça a l'air trop bon !". Vous voyez qu'il y a une petite quantité et que vous n'allez pas pouvoir répéter ce repas 1000 fois. Vous allez pouvoir prendre petite bouchée par petite bouchée et savourer

Quand vous savourez, vous regardez vraiment ce qui se passe dans votre bouche, dans votre corps, et donc dans votre ventre. Ça se passe dans votre tête aussi car il y a la notion de plaisir. Vous allez voir que le fait de manger en pleine conscience va vous connecter à la notion de plaisir de manger. Cela va vous permettre de vous sentir davantage rassasié. 

Il va être possible pour vous de manger en pleine conscience à partir du moment où vous vous reconnectez à votre corps, vous reprogrammez votre cerveau, vous respectez et écoutez qui vous êtes, ce que vous voulez et ce que votre corps veut. Tout cela amène de la positivité, de la légèreté, une meilleure compréhension de soi, là où avant vous vous sentiez coincée-e. 

Grâce à cela vous allez pouvoir vous arrêter de manger plus tôt, car vous serez rassasié-e.

Pour aller plus loin, demandez à recevoir notre e-book gratuit "Comment se libérer de l'obsession et des compulsions alimentaires" en cliquant ici

Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 Commentaires